Apple, Samsung… quels sont les smartphones qui émettent trop d’ondes ?

April 7, 2020 0 By HearthstoneYarns

Le magazine 60 Millions de consommateurs a réalisé une liste des téléphones portables qui ont récemment fait l’objet d’un rappel à l’ordre à cause de leur niveau de radiations dépassant la limite autorisée. Et si les géants Apple et Samsung n’y figurent pas, ils apparaissent dans celle du Chicago Tribune… Alors, faut-il s’inquiéter ?

Sommaire

  1. Huawei, Nokia et Wiko dépassent les valeurs limites
  2. L’iPhone 7 et le Samsung Galaxy S8 dans le viseur
  3. Prendre des précautions pour ces “cancérogènes possibles”

Plus de huit Français sur dix posséderaient un

smartphone : autant de personnes susceptibles de s’inquiéter du niveau de radiations émises par leur portable. Et visiblement, il y aurait de quoi : dans un article publié le 21 août dernier, le magazine 60 Millions de consommateurs a dressé une liste des appareils qui ont reçu un rappel à l’ordre depuis début 2018 à cause de leur niveau d’ondes jugé trop élevé.Huawei, Nokia et Wiko dépassent les valeurs limitesLes portables étant régulièrement en contact avec différentes parties de notre corps, l’Agence nationale des fréquences (ANFR) est en charge de mesurer le débit d’absorption spécifique (DAS), correspondant à la quantité d’énergie des ondes électromagnétiques absorbée par le corps humain, de tous les smartphones vendus en France. Elle fixe ainsi le DAS des appareils à 2W/kg au niveau de la tête, de même au niveau du tronc (téléphone dans une poche de veste ou dans un sac), et 4W/kg au niveau des membres (bras et jambes). Depuis 2016, la mesure au niveau du tronc doit être réalisée à 5 mm maximum de la peau, contre 25 mm maximum auparavant. C’est cette révision des normes qui a entraîné une vague d’avertissements de la part de l’ANFR. Parmi la quinzaine de smartphones qui dépassent le seuil fixé au niveau du tronc : le Nokia 6.1 (3,58W/kg), le Huawei Honor 8 (excès de 0.110W/kg) ou encore le Wiko View (2,44W/kg). Si pour ces modèles une simple mise à jour du système d’exploitation proposée par le fabricant a suffi à corriger le problème, d’autres ont dû carrément être retirés du marché faute d’action : le Leagoo S8 et le Allview X4 Soul Mini S.L’iPhone 7 et le Samsung Galaxy S8 dans le viseurPas de trace des deux géants Apple et Samsung, qui feraient donc partie des bons élèves. Pourtant, outre-Atlantique, ils inquiètent : un journaliste du Chicago Tribune a révélé les résultats de son enquête et affirme que des tests, réalisés par un laboratoire indépendant, ont mis en évidence des niveaux de radiations qui dépassaient, parfois très largement, les limites autorisées, pour l’iPhone 7 et le Samsung Galaxy S8. Apple a contesté ces résultats, remettant en cause le protocole de test du laboratoire. Suite à quoi la Commission fédérale des communications (FFC) a annoncé qu’elle allait conduire ses propres tests dans les prochains mois.Prendre des précautions pour ces “cancérogènes possibles”Mais ces

ondes émises en trop grande quantité constituent-elles un risque pour la santé ? Les études scientifiques menées à ce sujet sont discordantes. Le Centre international de recherche sur le cancer (Circ) a néanmoins classé les champs électromagnétiques produits par les téléphones portables dans la catégorie des cancérogènes possibles pour l’Homme. De son côté, l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) préconise, afin de réduire l’exposition aux ondes, “de recourir au kit mains-libres” et de “privilégier l’acquisition de téléphones affichant les DAS les plus faibles”.Retrouvez la liste complète des smartphones épinglés

ici.Click Here: cheap dragons jersey