Sophie Davant, cette humiliation vécue à Fort Boyard qu’elle n’a pas oubliée

December 12, 2019 0 By HearthstoneYarns

Sophie Davant rencontre aujourd’hui beaucoup de succès. Loin de prendre la grosse tête, l’animatrice n’oubliera jamais ces moments où tout était beaucoup plus compliqué pour elle, notamment lors d’un de ses premiers tournages de Fort Boyard, qui étaient ” catastrophiques”.

Sophie Davant est une véritable star à France Télévisions. L’animatrice d’Affaire Concluea énormément de fans et tous attendent avec impatience de la retrouver chaque jour à l’antenne sur France 2. Pour en arriver là, la présentation a beaucoup travaillé et donné de sa personne. Pour animer une émission, il faut beaucoup de talent et énormément de cran, la journaliste en est consciente : ” Je crois avoir toujours réussi à relever des défis, comme quand on m’a demandé d’animer Fort Boyard du jour au lendemain. (…) je me retrouve dans ce fort militaire sans savoir ce qu’il y avait à l’intérieur des cellules. Les premiers tournages étaient catastrophiques.”s’est-elle souvenue dans une interview accordée à nos confrères du Point. A l’époque, Marie Talon, qui animait l’émission, arrête au beau milieu de la première saison et Sophie Davant la remplace au pied levé. Nous sommes en 1990.

Le tournage se passe si mal que le producteur en personne est très remonté… : “Je suis nulle, je ne sais pas ce qu’il faut faire. J’entends un hurlement. C’est le producteur Jacques Antoine qui convoque cent personnes au milieu du fort. Il me désigne et crie : ‘vous, là, moins on vous verra, moins on vous entendra, mieux on se portera.’ “ A ce moment-là, nombreux sont ceux qui auraient abandonné. Mais pas Sophie Davant.

Click Here: liverpool mens jersey

L’animatrice a pris le temps de se poser et de passer un coup de fil à un ami, le journaliste Laurent Cabrol qui lui a donné un conseil … qu’elle a pris soin d’ignorer :” Je suis rentrée dans ma chambre en larmes, et j’ai appelé Laurent Cabrol, que j’aimais beaucoup, qui me dit : ‘rentre à Paris, bibichette, laisse ces connards’. Je lui ai répondu que j’allais leur prouver qui c’est Raoul, comme dirait Audiard.” Une persévérance qui a fini par payer : Jacques Antoine a fini par adorer l’animatrice et lui a même redonné du travail. L’ex de Pierre Sled a ainsi appris une leçon de taille et compris qu’elle pouvait relever tous les défis.

Crédits photos : BALDINI / BESTIMAGE