VIDEO – Ian Halperin: « Michael Jackson avait été dépouillé de sa fortune »

March 25, 2020 0 By HearthstoneYarns

Au lendemain des résultats de l’autopsie de Michael Jackson selon lesquels il serait mort d’une surdose mortelle de Propofol, l’auteur des Dernières Années De Michael Jackson (Transit éditeur) a donné une conférence de presse à Paris. Il dénonce l’existence de « vautours » autour du King of Pop qui l’auraient parasité, extorqué, au point de le mener à sa mort. Regardez la vidéo de la conférence de presse.

600 millions de dollars. Voilà la somme qui aurait disparu des comptes de Michael Jackson au cours des vingt dernières années selon Ian Halperin. L’auteur des Dernières Années De Michael Jackson accuse l’entourage du chanteur de l’avoir volé. Les «vautours» qui gravitaient autour de lui étaient aussi ceux qui l’auraient forcé à se produire au cours de non pas dix, ni vingt, mais cinquante concerts à Londres. Une tournée This Is It très attendue, alors que la santé de la star était de plus en plus fragile. Selon Halperin, Michael Jackson aurait même eu peur à la fin de sa vie, qu’on « veuille le tuer s’il ne pouvait assurer les concerts… »

Ian Halperin annonce également que la mère de Michael Jackson, Katherine, va poursuivre les médecins –dont certains sont millionnaires- et va tout faire pour protéger l’argent de son fils Michael, pour garantir l’avenir de ses petits enfants.

«Des questions?» demande Ian Halperin, dandy loufoque aux grosses lunettes rétro aux motifs noir et blanc, au cours de la conférence de presse qu’il donnait devant la presse française, ce mardi.

Celui qui se définit comme un journaliste d’investigation travaillant en «undercover», (infiltré) et ayant de nombreux contacts dans le «clan Jackson», a donné la primeur de ses révélations à Paris, devant des journalistes perplexes, car c’est la «ville préférée que Michael Jackson préférait en Europe, c’est pour cela qu’il a appelé sa fille ‘Paris’, pas pour Paris Hilton.»

Halperin, tient d’ailleurs à ce que les Français lisent son livre, le soutiennent, et se fassent ensuite une opinion. «Je ne dormirai pas tant que mon livre ne sera pas n°1. Je veux que ce soit le dernier numéro 1 de Michael Jackson, car c’est son livre de vengeance.»

Vous avez dit vengeance? Pour Ian Halperin, ce livre « prouve à 100% que Michael Jackson n’était pas pédophile », et efface tous les doutes, y compris les siens, qui subsistaient après l’acquittement complet de l’icône de la pop en 2005.

Et quand on demande à Ian Halperin quelles sont les preuves qui lui permettent d’avancer tous ces éléments, il dit simplement: «Dans mon film, en 2010, je vais pour la première fois montrer tous les documents que j’ai collectés. C’est mon style, quand je fais mon enquête, je filme tout. Je sors ensuite mon livre et j’attends que les journalistes demandent des comptes. Je sors enfin mon film qui me permet de faire taire les journalistes, sauf votre respect.», lance-t-il à l’assemblée de journalistes français déconcertés, dans un parfait franglais.

Regardez la vidéo de la conférence de presse.

Camille Choteau

Mardi 25 août 2009